Receuil de Nouvel et de Poème : En pensant au vent

DeletedUser

Guest
Voici quelque poésie.
Pour commencer.

Le vent
Semblable à un cheval volant dans le temps
Il à connu l'avant et on sens qu'il vient d'antan
Il galope dans les champs, les montagnes et désert
Tout en lançant tornades et tempêtes de terre

L'inconnu émerveille mais lui il passionne
Ne nous lâchant jamais il nous chantonne
De belle paroles pareil à des grosses gouttes
Tombant dans le temps on sent qu'il nous en coûte

Il est la pour nous tel un réconfort
Une souche qui nous rend plus fort
Jamais perdu il transporte les émotions
L'espoir la colère la peur ainsi que les lamentations.
Pour toi Éole... Hâte de te rejoindre"]
 
Dernière édition par un modérateur:

DeletedUser

Guest
Une petite histoire style "légende", je vais la raconter en mode grand pere qui parle à ses enfants.
Voilà. Je vais poster différente scène la prochaine sera scène de combat ebtre armée ou scène religeuse
Scène d'assasinnat:


C'était une nuit d'été chaude et douce, l'air était lourd et aucun bruit ne sortait de la pénombre. Dans le clair de lune, deux silhouettes se détachait l'une grande et imposante, vêtu d'une simple tunique à qui l'astre donnait des teintes rougeoyantes et une autre plus petite, plus discrète. Les deux hommes dormaient paisiblement et tout semblait calme dans la petite clairière dans laquelle les deux ombres avaient installé un campement,le feu, s'éteignant, crépitait doucement mourant dans ses dernières braises. La lune atteignait son point culminant lorsque un grand coup de vent retentit au loin, suivi d'un coup de tonnerre. La pluie commença à tomber et le feu mourra instantanément. Furtivement une ombre se glissa dans les ténèbres, une dague dans la main elle s'approcha doucement du plus grand des deux campeurs, s'arrêtant juste au dessus de lui. Deux cavaliers arrivèrent au grand galop et le petit homme se réveilla et voyant la silhouette au dessus de son ami cria et sauta sur ses pieds. Mais déjà un filet de sang coulait de l'homme à la tunique rouge, transformant bientôt son habit en bain de sang. L'assassin sauta sur le petit homme et lui assena un coup sec sur la tête. Son adversaire assommé chancela quelque instant avant de dégainer son épée et de se mettre en position de combat. Mais déjà l'ombre furtive avait disparu et lui tombait dessus d'un arbre ou elle avait du le temps de ce réfugier. Un craquement d'os retentit puis plus rien l'assassin constata la scène puis s'en alla discrètement avant l'arrivé des hommes a cheval. Lorsque ces derniers arrivèrent, les deux bêtes renâclèrent, sentant l'odeur du sang chaud mais après une seconde d'hésitation s'engouffrèrent dans la petite clairière redevenu paisible."
 

DeletedUser

Guest
Pourquoi je me sens seul :(
Scène de bataille

Gloredus contemplait la scène qui se déployait devant lui, les deux armées se faisaient face, tel deux animaux s'observant et attendant un signal pour attaquer. Il de se félicita du pouvoir qu'il tenait entre ses mains, il lui suffisait de prononcer un seul mot et des milliers de vie tomberaient les unes après les autres devant des yeux, après tout lui il ne risquait rien. Cette brève satisfaction fut prise de court par un imprévu. Un petit homme trapu arriva sur le champ de bataille et cria :
"MORT À GLOREDUS LE TYRAN!"
Il était habillé plus somptueusement que l'armée de guerrier qui attendait derrière lui, plutôt qu'une armure et des jambière en cuir sale, il était entièrement habillé en argent, un large marteau décoré de pierre précieuse était accroché derrière son dos.
Gloredus entra dans une rage folle, qui était l'impertinent qui osait de dresser devant lui ? Il avança prestement, son armure de platine pourtant très lourde ne gênait pas des mouvements et il n'avait pas son casque. Arrivé au bord de la colline qui le séparait de ses hommes il regarda la plaine. C'était une vaste étendu de terre sans aucune végétation. Un endroit parfait et qui resterait sali par le sang pendant des dizaines d'année quelque soit l'issue de cette bataille. Il dégaine son épée et la contempla, pensif, le manche était ornée de pierre précieuse et la lame reluisait de mille feux sous le soleil ardent. Il ressentit une deuxième fois cette joie de pouvoir décider du destin de millier d'hommes. Il pointa du doigt l'homme qui se dressait devant lui à quelque dizaine de mètre et cria:
"-Quel est ton nom ?
-Je suis Borlek le sage, ce village m'appartient et tu ne le prendras pas !"
Gloredus ne répondit pas et fit le geste, il planta son épée dans le sol et des milliers de guerriers en armure brune se lancèrent à l'assaut.
Les lames s'entrechoquaient, les hommes tombaient et dans cette mêlée humaine il aperçut quelque valeureux chef de guerre. MaccRavenge qui commandait ses troupes était au prise avec 3 guerriers ennemis, il sauta sur l'un deux, lui plantant son épée dans le cou tandis que Bellone était apparu à ses cotés planta sa légendaire dague dans les cotes d'un ennemi avant de sauter et d'assenir un coup sur la nuque d'un autre. Plus loin Brandon attaquait Borlek qui maintenant était entouré d'homme qui le défendait. HamsterDepressif qui avait reçu son nom suite à la mort de son rongeur abattait son marteau géant sur les boucliers protegant le chef ennemi, des pluies de flèches tombaient sur les ennemis en déroute et Gloredus cru reconnaitre Nemestro, arc à la main, qui tirait des flèches tellements grosses et puissantes qu'elles empalaient plusieurs gierriers avant de s'arrêter. Une brèche s'était ouverte à la gauche de Borlek et Gloredus choisis ce moment pour s'élancer. Il joua des coudes donnant des coups d'epée au hasard et de faufila ainsi jusqu'au chef ennemi. Les Myrmidons était habitué a ce que leur chef fasse ceci et commencèrent à former un cercle autour de Borek. Gloredus sauta dans le rond et dévisageant son ennemi l'attaquant avec violence. Au premier assaut son bouclier de brisa au deuxième l'ennemi tomba. Le coeur percé, Borlek tomba à terre sans une parole.
Gloredus se tourna et dit:
"-Rendez vous en enfer vieux fou"
Il regagna sa place et contempla la déroute de l'armée ennemie. Une fois de plus les Myrmidons avait vaincu."
 

Esi1

Patriarche
Score de réaction
60
oui il es seul :p
parce qu'il pue de la gueule
oui il râle
parce que c'est un visage pâle
oui il es triste
parce que il a vu qu'il était tout seul sur la piste
alors t'en fait pas kikoukilll
ya maintenant esi1
je veut pas que tu perde de cils
alors je vait pas te mettre de pain

(ça te va comme poêsie inventer en 2 minutes mdr^^)
 
Dernière édition:

DeletedUser

Guest
Honnêtement je pense qu'il y a plus de 1 fautes d'orthographe mais je suis sur porta le et mon correcteur orthographique est pourri :rofl:. J'ai la classe je qui palefrenier :) CHEVAL <3 xD
 

DeletedUser

Guest
Es1,
Pour répondre à ton ver
J'y vois clair comme du verre
Ton but est de me nuire
Mais moi je sais luire
Dans le soleil la pluie ou le vent
Je vancrai tout le temps
Quelque soit les épreuves
Je ne serai jamais veuve
Et n'importe ou tu va
Le nom de Kikoukilll tu entendra :)
Car telle est ma destiné
J'ai appris à voler
Loin des autres
Loin du soleil
Loin des truitres
Loin des abeilles
Seul avec le vent !

Poème en deux minutes :)
 

Esi1

Patriarche
Score de réaction
60
mais euh tu la copier ché pas ou
en plus je m'appelle "esi1" pas "es1" tu es un gars tu peut pas être veuve tu es un gars

et pour te rêpondre je t'envoie ça
la ou ça va pas
ta pas fait caca
ou tu la pas fait droit
moi je suis plus fort que toi
tu crie au abois
tu aboie comme un chien
je m'appelle esi1
comme je te l'es dit hier
fait te priêre
maintenant
commence dêja a voir du sang
car demain je te rentre dedans
yo! a plus
nainbus

:p fait en 3 minutes et 32 secondes ;)
 

DeletedUser

Guest
Pour te répondre :

Toi ou toi Es1
Tu te débat Mais tu sais bien
Que tu a déjà perdu
Car toi et tes poème de rue
Vous ne valez strictement rien
Aussi longtemps que toi Es1
Tu n'avouera pas ta défaite
Je me moquerai de ta tête
Tu te crois digne de Rimbaud ?
Mais écoute moi bien mon coco
Comme Zola le dirait aujourd'hui
Avec tes poème tu nous ennuie
Comme Victor Hugo l'aurait remarqué
Avec tes poèmes tu nous fait ch*er
5 minute 17 seconde :)
 

Esi1

Patriarche
Score de réaction
60
toi espêce de P*
toi qui es palefrenier
va te faire encul*r
tu a trop suc*r
ila êjac*ler
a cause de toi sa que*e
elle es en feu
fait toi un vache pour faire apache


1 minutes 7 secondes pour faire ce poême dêsoler pour la vulgariter kikou :p
 

DeletedUser

Guest
Tu utilise des mots grossiers
Au final tu aime la vulgarité
Tu utilise des mots pas beaux
Au final j'ai envie de crier Oh!
Tu utilise des mots qui choquent
Au final tes poèmes c'est du toc
Tu utilise des mots érotique
Au final t'est pas un type chic
Tu utilise des mots pas conforme
Au final tu ne respecte pas les normes.

1m16.99seconde pas mal nan :)
R
 

Esi1

Patriarche
Score de réaction
60
tu es fort
mais bientôt tu sera mort
ne te rêjouit pas trop vite
car sinon je te fait retourner dans ton gîte
je dêciderait de ton sort
comme de ton corp
je suis homnivores
je suis carnivore
tu es herbivore
tu ne mord point
tu n'est bon qu'a manger du foin

êcrit en 3 minutes 54 seconde .998 ms j'ai eu du mal a trouver avec vite XD
 

DeletedUser

Guest
Un peu en retard mais
Es1,
Mes poèmes sont écrit le cœur sur la main
Tout ce que tu sais faite c'est insulter: PUT**N
Tu essaie de survivre dans cette joute verbale
Le public décidera dans quel camp sera la balle
Mais la puissance des mots ne te veux pas
Jamais tu ne sortira du trou ou tu restera
Car telle est ton destin après m'avoir rencontré
Mais que veux tu faire face à une puissance combiné ?
Le vent m'accompagne telle un ouragan de folie
En attendant tu peux rester caché seul dans un puit
Eole m'accompagne et me guide tel un dieu tel une épé
Sans me trahir sans retenir ses larmes son cœur sans l'oublier
Je vaincrais en regardant devant.

2m :)
 

DeletedUser

Guest
Limite, ouvrez une battle tous les deux si vous voulez vous balancer des pseudos slams à la gueule. ;)
En attendant, je te conseille de revoir ton orthographe si tu souhaites écrire des réels textes.
 

DeletedUser

Guest
J'ai pas vraiment réfléchi sur l'ortographe. C'est un poème écrit super vite je sais par exemple que Epé s'écrit épée
Ou il y a des phrases pas très françaises dans ce que j'ai écris :)
 
Haut