Noms de tribu autorisés

Daydream

Membre de l'équipe
Super Modérateur
Score de réaction
110
Voici la liste des noms de tribu autorisés pour ce classic.


Germains septentrionaux ou scandinaves:

-Les Danes

Les Danes étaient un peuple germanique scandinave vivant aux alentours du Danemark actuel. Leur apparition remonte dès le IVe siècle apr. J.-C.
Ils furent mentionnés au VIe siècle par Jordanès. Celui-ci affirme que les Danois (Dani) faisaient partie de la même souche que les Suetidi (Suédois, Suiones, Suethans ?), expulsèrent les Hérules et s'approprièrent leur territoire. Selon l'auteur du XIIe siècle Svendl Aagesen, le mythique Roi Dan a donné son nom aux Danois.
Les Danes parlaient le norrois également appelé dǫnsk tunga. Les Danes font partie de plusieurs tribus comme celle des Ruges ou des Hallin de la Scandza. Ces tribus donneront naissance aux différents clans vikings les siècles suivants. Les Danes seront nommés Danois à partir de l'ère viking.

-Les Geats
L'épopée anglo-saxonne Beowulf cite la tribu des Geatas (Gautar en vieux norrois ou götar en suédois moderne). C'est une tribu qui vivait autrefois dans le Sud de la Suède et dont le nom se retrouve dans certains noms de lieux comme Göteborg, Västergötland (Westrogothie), Östergötland (Ostrogothie) et bien d'autres.
Les Geats sont indépendants des Suédois, les Suiones de Tacite, mais ils renforcent les armées goths pendant leurs attaques contre l'Empire romain. Un grand nombre d'hommes reviennent des guerres avec d'importantes quantités d'or romain, ce qui, en Scandinavie, fait appeler cette période l'âge d'or.
Le récit de Beowulf raconte les guerres entre les Geats et les Suédois et l'épopée finit avec une prophétie annonçant que les Suédois vont reprendre leurs attaques. Au cours du XIe siècle et du xiie siècle, ils fournissent à la Suède plusieurs rois dont le titre est d'ailleurs encore Rex Sweorum et Gothorum.

-Les Guts
Les Gutes (terme actuel) sont les habitants de l'île de Gotland, la plus grande île de Suède située au milieu de la mer Baltique.
Selon la saga des Guts, l'île fut colonisée par un chef nommé Tjälvar et elle raconte comment les Guts ont quitté l'île pour s'installer dans le Sud de l'Europe.
Dès le VIIe siècle, les Guts sillonnent les mers et les fleuves pour commercer avec l'Orient et l'Occident. Par les fleuves de Russie, ils atteignent la mer Caspienne et la Mer Noire et font des affaires avec Constantinople et même Bagdad : ce sont les mêmes chemins que ceux des Varègues.
Par leur commerce, les Guts acquièrent fortune, culture et connaissance des arts. Au XIe siècle ils adoptent la religion chrétienne, et construisent de nombreuses églises.

-Les Suiones
Les Suédois, Suiones, Sueones, Sweonas, Sve(t)hans, Suet(h)ans, Svedans, Suedans, Svíar, Svear étaient un ancien peuple germanique établi en Scandinavie. Leur pays évolua vers la nation moderne de Suède au fur et à mesure de la mouvance grandissante de leurs rois.
Mentionnés par Jordanès au VIe siècle, les Suehans possédaient d'excellents chevaux et vendaient aux Romains des peaux de martres, très recherchées dans le monde méditerranéen pour la belle couleur noire de leurs fourrures.
Selon les premières sources scandinaves, telles que les sagas royales, et plus particulièrement l'Heimskringla, les Suiones étaient un peuple puissant dont les rois se prétendaient être des descendants du dieu Freyr. Durant l'Âge des Vikings ils constituèrent la base de ceux que l'on nommait les Varègues, les Vikings qui naviguèrent vers l'est (voir Rus).

Germains orientaux

-Les Burgondes

Hypothétiquement originaires de l'île de Bornholm en mer Baltique.
Au Ier siècle, ils migrent vers l'actuelle Poméranie aux bouches de l'Oder, puis s'installent au IIe siècle en Silésie aux sources de la Vistule. À la fin du IIIe siècle, ils se déplacent vers l'Elbe puis le Main. À la fin du IVe siècle, ils sont établis aux abords du Rhin en Germanie supérieure, à la suite de la migration des Vandales et Alains en Gaule romaine, sans être politiquement soumis à l'Empire romain d'Occident. Ils constituent ainsi un premier royaume en 413, avant d'être défaits en 436 par les Huns en Germanie inférieure. Cette épopée des Burgondes est légendairement retracée par le Chant des Nibelungen.
Au terme des Migrations germaniques de la fin de l'Antiquité, les Burgondes s'établissent durablement dans le centre-est de la Gaule comme peuple fédéré de l'Empire romain d'Occident. Lors de son effondrement au Ve siècle, ils y fondent un royaume couvrant initialement tout ou partie des actuelles régions suivantes : Bourgogne, Franche-Comté, Savoie, Lyonnais, Dauphiné et Suisse romande.

-Les Gépides
Les Gépides sont un peuple germanique qui était installé en basse Vistule, puis au centre de l'Europe, notamment dans le bassin des Carpates (269–670) durant le Haut Moyen Âge. Selon l'historien Jordanès (d'ascendance gépide), les Gépides tirent leur nom du mot gepanta qui signifierait en gotique paresseux, traînard. Jordanès explique que les Goths étaient sortis de l'île Scanzia avec leur roi Berig, et que, sur trois vaisseaux seulement, ils avaient abordé les rivages de la Pologne actuelle (Gothiscandza) ; aux passagers de l'un des vaisseaux qui arrivaient en retard, on donna le nom de Gépides à cause de leur lenteur. Jordanès ajoute que ce surnom « leur convient à merveille ; car leur esprit est moins vif, leur corps plus lent et plus pesant que ceux des Goths ».
En 539, les Gépides, en guerre contre l'Empire d'Orient, occupent la Mésie.
Vers 550, leur territoire comprend les terres situées entre Dobroudja et Tisza d'ouest en est, et entre Carpates (du sud et orientales) et Danube, du nord au sud (source byzantine postérieure, d'après Cassiodore).

-Les Ostrogoths
Les Ostrogoths sont une confédération à dominante germanique qui apparaît dans l'Antiquité et poursuit son évolution jusqu'à l'Antiquité tardive. Ils font partie des Goths et apparaissent dans les bassins de la Vistule, puis du Dniepr et du Boug méridional, d'où ils sont évincés par les Huns, avant de ravager les Balkans pour finalement conquérir l'Italie sous le règne de Théodoric le Grand. Une petite minorité reste en Crimée.

-Les Wisigoths
Les Wisigoths (« Goths sages » ou, comme dans le mot allemand et néerlandais Westgoten, « Goths de l'ouest ») ou Tervinges (« peuple de la forêt ») étaient un peuple germanique issu des Goths. Les Wisigoths sont ceux qui, migrant depuis la région de la mer Noire, s'installèrent vers 270-275 dans la province romaine abandonnée de Dacie (actuelle Roumanie), au sein de l'Empire romain, alors que les Ostrogoths s'installèrent, pour leur part, en Sarmatie (actuelle Ukraine). Les Wisigoths migrèrent à nouveau vers l'ouest dès 376 et vécurent au sein de l'Empire romain d'Occident, en Hispanie et en Aquitaine. Après la chute de l'Empire romain d'Occident (476), les Wisigoths ont continué pendant près de 250 ans à jouer un rôle important en Europe occidentale. C'est l'un des peuples barbares les plus prestigieux d'Europe, tant par sa longue histoire et ses origines mythiques, que par les traces qu'il laissa longtemps dans les esprits.

-Les Hérules
Les Hérules sont un peuple germanique appartenant au groupe ostique, ou groupe des Germains dits « orientaux », issus de Scandinavie comme, entre autres, les Goths, les Gépides, les Vandales et les Burgondes. Peu connus, les Hérules apparaissent comme un peuple mineur mais sont souvent signalés dans les raids gothiques et notamment sur la mer Noire, où ils se découvrent vite une vocation de pirates.

-Les Ruges
Les Ruges (ou Rygir, en grec Routiklioï) sont un peuple germanique originaire des rives de la mer Baltique. Émigrés aux marches de l'Empire romain vers le IVe siècle apr. J.-C., ils remontent l'Oder et passent en Silésie, puis, après avoir chassé les Quades en 406, en Moravie.
Après l'effondrement de l'empire d'Attila, ils se séparent en deux groupes :
-Un premier groupe s'établit en Thrace et entre au service de l'Empire d'Orient (Jordanès, Getica, 266).
-Un second groupe, plus important, s'installe dans un territoire difficile à délimiter au nord du Danube entre la Basse-Autriche et la Moravie.

-Les Skires
Les Skires, Scyres ou Squires étaient un peuple germanique initialement établi dans l'actuelle Mazurie, non loin de la Lituanie moderne. Avec les Bastarnes (confédération celto-germanique), une partie d'entre eux migra vers le sud vers 230 apr. J.-C. et les deux peuples s'établirent dans la région des bouches du Danube. Après avoir conclu un pacte de paix avec les Romains, les Skires s'installèrent à l'est du domaine des Bastarnes, dans l'actuelle Ukraine, auprès des Ostrogoths. En 381, ils s’allient aux Huns et selon Zosime participent à une attaque contre la Thrace, repoussée par les forces de Théodose1.
Les Skires précédèrent les Ostrogoths dans leur périple vers l'Ouest. Le plus connu des Skires fut Odoacre qui, entre 473 et 476, s'empara de l'Italie et déposa le dernier empereur, Romulus Augustule, entrant ainsi dans la légende comme celui qui avait mis fin à l'Empire romain d'Occident.

-Les Vandales
Les Vandales sont une tribu ou un groupe de tribus germaniques orientales apparues pour la première fois dans l'histoire comme habitant le sud de l'actuelle Pologne. Une grande partie du peuple vandale a ensuite migré, envahissant successivement la péninsule ibérique, puis l'Afrique du Nord-Ouest où ils fondent le royaume vandale au Ve siècle.

Germains occidentaux

En mer du Nord:

-Les Angles
Le peuple des Angles (en latin gens anglorum), qui donne son nom aux Anglais et à l’Angleterre, est une peuplade germanique possiblement originaire de la péninsule d’Angeln dans l’actuel Schleswig, en Allemagne, ou bien de l'Angrie, autre région historique de l'Allemagne, située plus au sud. Durant les années 449-455, le roi breton Vortigern fit appel aux Angles pour se battre à ses côtés contre les Pictes. Les écrits des Chroniques anglo-saxonnes révèlent comment les Angles couronnés de succès décrivaient leur ancienne terre natale : « From Anglia, which has ever since remained waste between the Jutes and the Saxons, came the East Angles, the Middle Angles, the Mercians, and all of those north of the Humber. » (« Les Angles de l'est, les Moyens-Angles, les Merciens et tous ceux de la Northumbrie vinrent d'Anglie, qui est depuis laissée abandonnée entre les Jutes et les Saxons. »)

-Les Saxons
Les Saxons sont un peuple germanique, rattaché sur le plan ethnolinguistique au rameau occidental. Ils sont mentionnés pour la première fois par le grec Ptolémée sur la carte Germania Magna au IIe siècle de l'ère chrétienne. Il situe alors leurs terres au sud-ouest du Jutland, ce qui correspond à peu près à l'actuel Holstein, d'où ils semblent s'être étendus au sud et à l'ouest.

-Les Warnes
Les Warnes (ou Varini, Verini, également Varnes ou Varins; grec Ουαρνοι, Ουαρίνοι, soit Warnoi ou Warinoi) étaient un petit peuple germanique indépendant parmi les Saxons, originaire de l'ancienne Thuringe, vivant dans le nord de l'Allemagne actuelle dans l'Arrondissement du Mecklembourg-du-Nord-Ouest et du Schleswig-Holstein selon les historiens Bruno Dumézil et Stéphane Lebecq. Ils étaient voisins et ennemis des Angles avec lesquels ils sont souvent confondus.

-Les Frisons
Les Frisons sont un peuple germanique appartenant sur le plan ethnolinguistique au rameau westique. Chez les Anglo-Saxons et les Néerlandais entre autres, on distingue les Frisons de l'Antiquité (Frisii) de ceux des périodes ultérieures qui portent un autre nom (Friezen, Frisians).
Au VIIIe siècle, les Anglo-Saxons de l'île de Bretagne conservaient le souvenir de cette origine commune : elle fut, selon Bède le Vénérable, le facteur qui déclencha l'envoi de missions chrétiennes anglaises sur le continent germanique du VIIe jusqu'au IXe siècle.

-Les Jutes
Les Jutes sont un peuple germanique de la mer du Nord localisé aux premiers siècles de l'ère chrétienne dans la partie méridionale de la péninsule du Jutland au Danemark, à laquelle ils ont donné leur nom. Aux côtés des Angles et des Saxons, ils font partie des peuples germaniques qui contribuent à la colonisation de l'Angleterre à partir du Ve siècle. D'après Bède le Vénérable, ils s'installent principalement dans le Kent, ainsi que sur l'île de Wight et dans le sud du Hampshire, en face de l'île de Wight, dans la vallée de la Meon. Le récit légendaire de leur arrivée mentionne les chefs de ces peuples : les frères Hengist et Horsa pour le Kent, les frères Stuf et Wihtgar pour l'île de Wight, et enfin Port et ses fils Bieda et Mægla pour le Hampshire.
Certains Jutes se seraient aussi installés dans le Boulonnais durant la même période, tel que révélé par la toponymie et les fouilles archéologiques.

-Les Chauques
Les Chauques (latin Chauci, grec ancien οι Καύχοι) sont une tribu de la Germanie antique, issue des tribus dites « du Rhin », et appartenant à la culture de Jastorf. Ils nous sont principalement connus par le biais de textes antiques tels que la Germanie de Tacite. Tant les témoignages antiques que les découvertes archéologiques suggèrent que le peuple des Chauques se localisait globalement au Nord-ouest de l'actuelle Allemagne, jusqu'aux marges nord-est des actuels Pays-Bas.

Dans l'Elbe:

-Les Alamans
Les Alamans ou Alémans (du germanique all-mann, litt. « tous les hommes » ou « gens de toutes sortes » ; en allemand Alamannen) étaient une confédération de tribus germaniques principalement suèves établies d'abord sur le cours moyen et inférieur de l’Elbe puis le long du Main. Apparaissant pour la première fois dans les textes romains en 213, ils conquirent les Champs Décumates en 260 pour se répandre ensuite sur un territoire couvrant une partie de l’Helvétie (la Suisse), la Décumanie (le pays de Bade) et une partie de la Séquanaise (l’Alsace) où ils contribuèrent à la germanisation de ces régions précédemment romanisées.

-Les Alains
Les Alains (en latin : Alani ; en grec ancien : Ἀλανοί / Alanoi) sont un peuple iranien « scythique », mentionné à partir du Ier siècle dans les steppes au nord du Caucase. Leur défaite devant les Huns au début des années 370 inaugure une nouvelle phase de l'histoire des steppes et fait d'eux des acteurs majeurs des Grandes Invasions. S'ils connaissent une grande dispersion consécutive aux invasions hunniques, des populations d'Alains nombreuses se sédentarisent en Europe orientale et principalement au nord du Caucase. C'est là que se développe une Alanie qui joue un rôle stratégique important, d'abord dans le conflit entre l'Empire sassanide et l'Empire d'Orient (VI-VIIe siècles), puis dans le cadre de l'Empire khazar.

-Les Lombards
Les Lombards (en latin, Langobardi puis Lombardi après le VIIIe siècle, sauf en Italie méridionale, qui conservera le nom de Langobardi jusqu’au XIIe siècle) sont un ancien peuple germanique, qui, selon sa propre tradition orale rapportée par leur historien Paul Diacre, à la fin du VIIIe siècle, serait originaire de Scandinavie méridionale. Au Ier siècle, ce peuple traverse la Baltique et s’installe sur les rives de l’Elbe où il s’intègre aux Germains locaux. Il migre au Ve siècle sur les rives du moyen-Danube, en Pannonie, où il commence à adopter le christianisme sous ses deux formes de l’époque, arianiste et nicéenne. De Pannonie, sous la conduite du roi Alboïn, il migre en 568 vers l’Italie alors romane et s’empare de la plus grande partie de la péninsule. Il donne aujourd’hui son nom à la province italienne de Lombardie, entourant Milan.

Germains de Rhénanie et de la Weser

-Les Bavarois
Les chroniqueurs francs désignaient par Bavarii (en allemand Bajuwaren, c'est-à-dire « peuple de Bohême ») les Bavarois, un peuple germanique qui s'était établi à la fin des Grandes invasions sur un territoire recouvrant, outre la Bavière historique, la plus grande partie de l'Autriche et du Tyrol méridional. La région d'origine des Bavarii a été identifiée comme celle associée à la culture préhistorique de Friedenhain et Prestovice.

-Les Francs saliens
Les Saliens sont les membres d'un des peuples germaniques qui constituent la ligue des Francs. Ce peuple vivait à l'origine à l'est sur la rive du Rhin, comme tous les autres peuples francs, mais quant à eux à proximité de l'embouchure. Ils étaient voisins des Chamaves et des Bataves, autres peuples francs, mais aussi de deux autres peuples non francs, les Frisons et les Chauques. Par la suite, le roi Clodion le Chevelu conduit une partie des Francs, dénommés Francs saliens, déjà établis en Gaule belgique, autour de Cambrai, où il fonde un royaume dont héritera le roi Clovis Ier. On ne sait si ce groupe de Francs saliens est uniquement composé du peuple salien ou plus vraisemblablement s'il regroupe les peuples francs voisins, dont l'histoire devient silencieuse à partir du moment où l'on parle des Francs saliens.

-Les Francs rhénans
Les Francs rhénans désigne une partie du peuple franc au ve siècle, installée sur le cours moyen du Rhin autour de Cologne, dans l'actuelle Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne). Auparavant, ils étaient parfois désignés sous le nom de Francs transrhénans. Ces Francs se sont regroupés au cours de la seconde moitié du ve siècle pour fonder un royaume à Cologne, qui est intégré dans le royaume franc de Clovis. À partir du viie siècle, ils sont désignés sous le nom de Francs ripuaires, c'est-à-dire en latin francs des rives (latin Ripuarii, v.h.all. Rīfera)1, en l'occurrence du Rhin.

Votre équipe Guerre tribale.
 

Joli Poney

Meunier
Membre de l'équipe
Super Admin
Score de réaction
79
Salut Tim,

merci pour l'organisation des noms ! Comment fait-on si tous les noms de la liste sont pris ? Est-il possible d'en rajouter ?

JP
 
Score de réaction
2
A mon avis ils vont juste autoriser les doublons, vu que les tags tribaux sont pas imposés.

Il y a déjà 53 tribus de créées pour 25 noms disponibles et au vu des 968 membres, il faudrait au moins 121 noms de tribu possible pour que tout le monde puisse jouer avec un nom différent.

Az.
 

Joli Poney

Meunier
Membre de l'équipe
Super Admin
Score de réaction
79
J'imagine que le problème est qu'initialement les tribus devaient être composées de 15 membres donc il y en aurait moins eu, et 24 noms c'était ok

JP
 
Score de réaction
2
Même pour des tribus de 15 membre il y a pas assez de nom après peut être qu'ils s'attendaient à moins de participation ou à bloquer les inscriptions ...
On verra ce qu'il répondront ...

Az.
 
Score de réaction
149
La liste présenté ici est pour vous aider à trouver un nom, vous avez le droit d'en prendre un qui n'est pas présent dedans, le principale étant de respecter la période où ce déroule le Classic.
 

zoltane

Ménestrel
Score de réaction
0
bonjour je viens de recvoir ceci

IamCookie à 16:26
Bonjour,

Ceci est votre dernier avertissement pour changer le nom de votre tribu qui ne respecte pas les règles de Roleplay fixé

Petit rappel des règles

Vous avez 24h pour ce faire, sans quoi votre tribu sera dissoute

Cordialement
Votre équipe Guerre Tribale

LES BURGONDES sont dans la liste ci dessus ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

c'est quoi le problème ???????????????????????????????????????????????????????????????????????
 

zoltane

Ménestrel
Score de réaction
0
je viens de recevoir le message erreur système (encore un stagiaire qui à mis les mains ou il fallait pas :)))))
 
Haut