La vache et le sonneur

  • Auteur de la discussion DeletedUser20833
  • Date de début
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

DeletedUser20833

Guest
Le vent, ici ,modelait le paysage;il ne poussait pas un arbre qui ne fut tordu,le dos courbé sous ses assauts .Seuls l'ajonc et la bruyère s'épanouissaient sur ces côtes de l'ouest de la Cornouaille bretonne .c'est là,au milieu des clameurs des goélands,mouettes et autres fulmars ,dans le fracas parfois assourdissant des vagues venant se briser sur les falaises que se dressait une chaumière.

Rien ne sortait disait on ,de cette bâtisse,excepté la fumée de la cheminée .Et encore! pas avant d'avoir fumé les andouilles.
La pingrerie des gens qui vivaient là était légendaire.Je viens de me faire enlever mon troisième rejeton,je mesure 1m20,je pèse 350kg ,je m'appelle "veur-du" ,je suis une vache de race pie noir.Je ne pourrais vous dire quand se déroulèrent mes aventures:nous ne mesurons pas le temps qui passe comme vous,les hommes ,mais j'ai entendu certains parler des "années folles" ce fut pour moi,en effet de bien folles années.

Je venais donc de me faire enlever mon troisième petit.je ruminais mon foin et mon chagrin sous les quolibets de Pedro, l'âne.

- Meuh! tais toi donc âne bâté, tu ne sais pas ce que c'est que de perdre un petit.
- Hâ que si, je sais, j'en ai connu des ânesses ,et même ,hihi,des juments!,Pedro l'âne fait le bonheur des chevaux! et j'ai déjà engendré mon compte de têtes de mules.
-Dis moi alors ,toi qui est si malin ,où pourrais-je trouver un maître qui ne me volera pas mes petits?
-Va à la pointe du van et demande aux korrigans qui dansent là bas les jours sans lune, eux seuls pourront te répondre.

Alors que je tentais de trouver mon chemin par une nuit aussi noire que mon pelage ,je me demandais bien pourquoi j'avais écouté l'âne.La pointe du van n'était pourtant pas très éloignée mais j'étais affublée d'une bosse;la fermière m'avait violemment battue lorsque ,un jour,piquée par un taon j'avais renversé mon pot de lait.C'était donc cahin caha que j'arrivais finalement à destination.à peine m'étais je désaltérée à la fontaine ,que j'entendis des voix qui chantaient:
-lundi, jeudi,vendredi, samedi,... lundi,jeudi....
je ne suis pas experte en jours de la semaine mais je connais quand même les bases!! aussi je leur répondis
-meuh 'rdi , meuh,rcredi...
à ces mots les korrigans interrompirent leur sarabande endiablée ;
- tu as fini notre chanson merci à toi noble bovin ,pour te récompenser nous allons prendre ta bosse et te donner une flûte magique .
-meuh?
-inutile de nous remercier et maintenant va!

je n'insistais pas et je m'en retournais, mais pas à mon étable,je ne voulais plus y mettre les sabots je m'enfuis, leste à présent que ma bosse m'était enlevée.à ce moment surgit la fermière cherchant sa vache;elle entendit les korrigans
-Lundi,jeudi,vendredi,samedi,meuh'rdi,meuh'rcredi...
elle répliqua d'un ton condescendent :
-ça n'est pas du tout comme ça!! ;il faut dire lundi,mardi ,mercredi,jeudi,vendredi,samedi,et dimanche
-ta chanson ne nous plait pas, nous préférions la chanson de ta vache, pour te punir nous allons te donner sa bosse

Après cela la fermière tenta vainement de me rattraper ,sa bosse la gênait considérablement et je pus m'enfuir, ma seule possession était cette flûte ,elle était proche d'un hautbois,c'était une bombarde, l'instrument des sonneurs et cet instrument allait me conduire vers de nouvelles aventures.


dites moi ce que vous en pensez , je suis désolée pour la mise en page je ne suis vraiment pas douée pour ça
si ça vous plait je vous raconterais la suite
 

IRC.NesCouiC

Guest
Bah, tant qu'à faire je vais te donner mon avis. L'idée est pas mal, ça a l'air assez drole. Seulement, 3 mots que je ne comprends pas dans le premier paragraphe! Comme je disais il faut vulgariser un peu. Le lecteur n'a pas forcément envie de s'amuser à te lire, un dictionnaire à la main.
Mais l'originalité tu l'as. :)
 

DeletedUser331

Guest
Bah, tant qu'à faire je vais te donner mon avis. L'idée est pas mal, ça a l'air assez drole. Seulement, 3 mots que je ne comprends pas dans le premier paragraphe! Comme je disais il faut vulgariser un peu. Le lecteur n'a pas forcément envie de s'amuser à te lire, un dictionnaire à la main.
Mais l'originalité tu l'as. :)

Tu dois aimer Beckett toi :D
 

DeletedUser20833

Guest
Bah, tant qu'à faire je vais te donner mon avis. L'idée est pas mal, ça a l'air assez drole. Seulement, 3 mots que je ne comprends pas dans le premier paragraphe! Comme je disais il faut vulgariser un peu. Le lecteur n'a pas forcément envie de s'amuser à te lire, un dictionnaire à la main.
Mais l'originalité tu l'as. :)

le problème c'est que j'ai écrit ça dans un but éducatif,un peu comme Selma Lagerlöf quand elle écrivit "Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède";elle voulait à travers ses écrits enseigner la géographie suedoise aux enfants.
Ce sont pour ma part des notions de naturalisme que j'essaie de donner à travers le support du conte,si je ne cite pas des noms de roches, de plantes et d'oiseaux ça ne sert à rien .
 

IRC.NesCouiC

Guest
Dans ce cas, il aurait fallu faire un préambule l'expliquant, et un lexique :D
 

DECAPITOR

Guest
Franchement cool comme texte ! La mise en page s'est vite effacée face au ton léger et sympathique du texte. Au pire, si tu veux je te le " mets en page " de façon plus propre ?
Le rythme est tenu, c'est amusant, il ne m'a pas semblé voir de faute. Et le premier paragraphe est excellent.
En plus, c'est éducatif. Que demande le peuple ?

Une suite ? :D
 

DeletedUser23064

Guest
Voici un beau résumé de tous les points positifs de ce texte... :D
Mais je te dis eva, si tu corriges juste les 2/3 petites choses que j'ai relevées, je deviendrai ton fan nº1 ! :D
 

DeletedUser20833

Guest
Franchement cool comme texte ! La mise en page s'est vite effacée face au ton léger et sympathique du texte. Au pire, si tu veux je te le " mets en page " de façon plus propre ?
Le rythme est tenu, c'est amusant, il ne m'a pas semblé voir de faute. Et le premier paragraphe est excellent.
En plus, c'est éducatif. Que demande le peuple ?

Une suite ? :D

je veux bien un coup de main pour la mise en page, j'ai vraiment des lacunes dans ce domaine.

mon conte est en trois parties et c'est la deuxième la plus délicate,mais j'y travaille...
 

DECAPITOR

Guest
La vache et le sonneur

Le vent, ici, modelait le paysage ; il ne poussait pas un arbre qui ne fut tordu, le dos courbé sous ses assauts. Seuls l'ajonc et la bruyère s'épanouissaient sur ces côtes de l'ouest de la Cornouaille bretonne. C'est là, au milieu des clameurs des goélands, mouettes et autres fulmars, dans le fracas parfois assourdissant des vagues venant se briser sur les falaises que se dressait une chaumière.

Rien ne sortait disait-on, de cette bâtisse, excepté la fumée de la cheminée. Et encore ! pas avant d'avoir fumé les andouilles.
La pingrerie des gens qui vivaient là était légendaire. Je viens de me faire enlever mon troisième rejeton, je mesure 1m20, je pèse 350kg, je m'appelle "veur-du", je suis une vache de race pie noir. Je ne pourrais vous dire quand se déroulèrent mes aventures : nous ne mesurons pas le temps qui passe comme vous, les hommes, mais j'ai entendu certains parler des "années folles" ce fut pour moi, en effet de bien folles années.

Je venais donc de me faire enlever mon troisième petit. Je ruminais mon foin et mon chagrin sous les quolibets de Pedro, l'âne.
- Meuh! Tais toi donc âne bâté, tu ne sais pas ce que c'est que de perdre un petit.
- Hâ que si, je sais, j'en ai connu des ânesses, et même, hihi, des juments! - Pedro l'âne fait le bonheur des chevaux! - et j'ai déjà engendré mon compte de têtes de mules.
- Dis moi alors, toi qui est si malin, où pourrais-je trouver un maître qui ne me volera pas mes petits?
- Va à la pointe du van et demande aux korrigans qui dansent là bas les jours sans lune, eux seuls pourront te répondre.​
Alors que je tentais de trouver mon chemin par une nuit aussi noire que mon pelage, je me demandais bien pourquoi j'avais écouté l'âne. La pointe du van n'était pourtant pas très éloignée mais j'étais affublée d'une bosse ; la fermière m'avait violemment battue lorsque, un jour, piquée par un taon j'avais renversé mon pot de lait. C'était donc cahin caha que j'arrivais finalement à destination. À peine m'étais-je désaltérée à la fontaine, que j'entendis des voix qui chantaient:
- Lundi, jeudi, vendredi, samedi,... lundi, jeudi....​
Je ne suis pas experte en jours de la semaine mais je connais quand même les bases!! aussi je leur répondis :
-Meuh 'rdi , meuh,rcredi...​
À ces mots les korrigans interrompirent leur sarabande endiablée ;
- Tu as fini notre chanson, merci à toi, noble bovin ! Pour te récompenser, nous allons prendre ta bosse et te donner une flûte magique.
- Meuh?
- Inutile de nous remercier et maintenant va!​
Je n'insistais pas et je m'en retournais, mais pas à mon étable. Je ne voulais plus y mettre les sabots. Je m'enfuis, leste à présent que ma bosse m'était enlevée. À ce moment surgit la fermière cherchant sa vache ; elle entendit les korrigans :
- Lundi, jeudi, vendredi, samedi ,meuh'rdi, meuh'rcredi ...​
Elle répliqua d'un ton condescendent :
- Ça n'est pas du tout comme ça!! Il faut dire : " lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche " !
- Ta chanson ne nous plait pas, nous préférions la chanson de ta vache, pour te punir nous allons te donner sa bosse.​
Après cela la fermière tenta vainement de me rattraper, sa bosse la gênait considérablement et je pus m'enfuir. Ma seule possession était cette flûte, elle était proche d'un hautbois, c'était une bombarde, l'instrument des sonneurs et cet instrument allait me conduire vers de nouvelles aventures.​


Voilà. Après, c'est une proposition, tu peux trafiquer les BBcodes comme tu le sens. En corrigeant la ponctuation, j'ai pu faire plus attention au texte. Et j'ai remarqué une maladresse dans la maîtrise du temps, qui hésite entre présent et passé. Soit l'un, soit l'autre, mais pas les deux. :p
Je te laisse chasser l'un ou l'autre, trop facile et peu bénéfique serait te mâcher le travail :)

Bonne chance pour la suite alors,
A bientôt
 

PoX.

Guest
Texte agréable à lire. Léger et plaisant.

Quelques petites corrections :

- Il y a toujours une espace avant un point d'exclamation, un point d'interrogation ou deux points ;

Rien ne sortait disait-on, de cette bâtisse, excepté la fumée de la cheminée

exceptée (la fumée, donc féminin)

- Hâ que si, je sais

pas d'accent circonflexe sur le "a"

- Dis moi alors, toi qui est si malin

toi qui es (toi, donc deuxième personne du singulier)

demande aux korrigans qui dansent là bas

là-bas (trait d'union)

lundi, jeudi....

Les points de suspension vont toujours par trois.

À ces mots les korrigans interrompirent leur sarabande endiablée ;

Deux points et non un point-virgule.

meuh'rcredi ...

Pas d'espace avant trois points de suspension.

" lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche "

Pas d'espace entre les guillemets et le mot qui le précède ou le suit.

- Ça n'est pas du tout comme ça!!

Un seul point d'exclamation.
 

DeletedUser20833

Guest
Texte agréable à lire. Léger et plaisant.

Quelques petites corrections :

- Il y a toujours une espace avant un point d'exclamation, un point d'interrogation ou deux points ;



exceptée (la fumée, donc féminin)

Employés sans auxiliaire avant un nom ou un pronom, certains participes passés (« compris », « excepté », « mis à part », « passé », « vu », « étant donné », etc.) sont perçus comme des prépositions et restent invariables. En revanche, s’ils sont placés après le nom ou le pronom, ils s’accordent avec lui :

J’aime tout dans l’hiver, excepté la neige.


pas d'accent circonflexe sur le "a"

sauf quand c'est un âne qui parle

toi qui es (toi, donc deuxième personne du singulier)

Cette faute là est énorme,merci de me l'avoir signalée

là-bas (trait d'union)



Les points de suspension vont toujours par trois.



Deux points et non un point-virgule.



Pas d'espace avant trois points de suspension.



Pas d'espace entre les guillemets et le mot qui le précède ou le suit.



Un seul point d'exclamation.

pour ce qui est des fautes de temps entre le présent et le passé

Je venais de me faire enlever mon troisième rejeton, je mesure 1m20, je pèse 350kg, je m'appelle "veur-du", je suis une vache de race pie noir

je pense que le reste de la phrase peut rester au présent,le narrateur est la vache et elle raconte son histoire au passé mais elle se décrit au présent, au moment ou elle raconte son histoire

merci en tout cas pour vos corrections et vos encouragements
 

PoX.

Guest
Arf' exact je n'étais pas tout à fait sûr pour « excepté », je le saurai à l'avenir ! Bonne continuation dans ton écriture en tout cas ;)
 

DeletedUser331

Guest
Plus aucune activité, je ferme & archive. Pour demande de désarchivement, me contacter en privé. :angel:
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut